Presse

 

Sous la direction magistrale de Monica Buckland, l'Orchestre de la Tonhalle
a fait preuve d'une grande richesse de timbres et de couleurs.
Tages-Anzeiger, 22.05.04

 

Performance impressionnante...
Neue Zürcher Zeitung, 21.05.04

 

Monica Buckland possède une technique aussi différenciée qu'expressive, et
sa direction est analytique et extrêmement précise. L'Orchestre de la
Tonhalle, entièrement réceptif à l'énergie de la chef d'orchestre, réagit
avec vivacité et subtilité.
Der Zürcher Oberländer, 21.05.04

 

« La couleur homogène ... est un réel plaisir. Monica Buckland Hofstetter, à la tête de l’orchestre et du chœur, a su doser les volumes sonores avec intelligence et édifier les progressions en leur donnant du souffle et de l’envergure. »
Hermann Suter, Le Laudi, Lehrergesangverein Zürich & Orchestre de la Tonhalle
Neue Zürcher Zeitung, 7.04.03



Une atmosphère musicale chaleureuse. Monica Buckland a parfaitement en mains l’ensemble des exécutants. Le résultat est grandiose.

J.S. Bach, Cantate 140, Ouverture BWV 1068, Magnificat
Zürichsee-Zeitung, 23.12.02



Convaincant et durable ... la ligne et le caractère prononcé de l’écriture … les raisons de la réussite tiennent à la direction de Monica Buckland, qui ... donne au public le temps et le loisir de se concentrer entièrement sur les œuvres et sur leur dramaturgie compacte.

Musique tchèque pour chœur a cappella, Flims et Coire
Bündner Tagblatt, 19.2.02



«...cette production semi-scénique a été un spectacle gratifiant et impressionnant. Monica Buckland a dirigé avec un art consommé, fait d'énergie et d’autorité. ... L'ensemble a procuré un immense plaisir musical.»

Purcell King Arthur, Zurich
Michael Eidenbenz, TAGES-ANZEIGER, 28.1.02



«La remarquable cheffe d'orchestre … Monica Buckland Hofstetter s'est avérée capable ... de donner à des œuvres orchestrales la finesse de la musique de chambre.»

Vivaldi & Telemann, concerti pour flûte à bec Chostakovitch,
Symphonie n° 9, Philharmonie Bohuslav Martinu Zlín
DNES 7.2.00




«Une façon passionnante et engagée de faire de la musique, qui fait autorité».

Mela Meierhans, Na?
Luzerner Zeitung 11.1.00




«La directrice musicale, Monica Buckland Hofstetter ... est une excellente chef d'orchestre ... Et c'est ce qui a fait de l'interprétation de Missa verde une expérience durable.»

Fortunat Frölich, missa verde,
Première: basel sinfonietta, ars cantata zürich, Coramor et Kammerchor Chur
DIE SÜDOSTSCHWEIZ, 30.11.99





«…une prestation élégante et soignée.»

The Roosevelt Ensemble, NMWA, Washington, D.C.
WASHINGTON POST, 22.6.99





«... une interprétation à la fois émouvante et captivante, démontrant avant tout la poésie de la musique.»

Orchestre symphonique de la radio de Bâle,
concert d'adieu: (Kelterborn et Skrzypczak)
BZ, 28.6.97





«Le dynamisme énergique de Monica Buckland Hofstetter a entièrement convaincu.»

R. Strauss, Don Juan, Orchestre de la Tonhalle
MUSIK + THEATER, TONHALLE FORUM, novembre 1996





«Le plus grand mérite de ce succès revient à la directrice musicale Monica Buckland Hofstetter ... une prestation d'une grande maturité..»

H. Suter, Le Laudi, KulturFrühling Allschwil
BASLER ZEITUNG, 22.5.95



«Discipline, précision rythmique et dynamique, excellentes facultés expressives …»

Dvorák, Stabat Mater ars cantata & Orchestre de la ville de Winterthour, Tonhalle, Zurich
NZZ, 31.5.94